top of page
Cabinet d'ostéopathie avec l'ordinateur au bureau, la table de consultation la cheminée et les arbres derrière la fenêtr

Ostéopathie à Paris 17ème

98, Boulevard des Batignolles, 75017  Paris

Ancre 5
Ancre 4

Santé de la femme

De par son système gynécologique, la femme peut rencontrer des troubles spécifiques tout au long de sa vie.

Ces troubles fonctionnels sont souvent tabous et considérés comme normaux… 

Mais nous devrions en parler, car ils existent bien et sont parfois très handicapants !

  • Règles douloureuses

  • Cycles irréguliers

  • Infections urinaires et/ou vaginales à répétition

  • Douleurs pendant les rapports

  • Troubles de la fertilité

  • Parfois les douleurs chroniques du bas du dos sont la conséquence de troubles gynécologique

 

Tous ces symptômes peuvent être simplement dû à des troubles mécaniques comme des dysfonctions articulaires ou des tensions musculaires, ligamentaires ou fasciales.

Ils peuvent donc être soulagés par l'ostéopathie.

Femmes enceintes

Avant la grossesse

L’ostéopathie a pour but de redonner de la mobilité à tous les tissus et organes de votre corps.

Une grossesse sera donc facilitée dans un corps, un bassin et un utérus mobiles.

S'il y a des troubles de la fertilité, il faut savoir qu'ils sont très souvent multifactoriels, nous agissons donc en complémentarité avec les médecins, psychologues et tout autre thérapeute, dans le but de mettre toutes les chances de votre côté.

Pendant la grossesse

Les modifications corporelles dues à une grossesse peuvent causer

  • des douleurs dans le bas du dos : lombalgie, « sciatique de la femme enceinte »

  • des troubles digestifs : constipations, reflux

  • des douleurs au niveau du pubis

  • des douleurs articulaires

 

De plus, même s’il n’y a pas de douleurs, il est préférable de vérifier la mobilité du bassin avant l’accouchement pour qu’il puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Après l'accouchement

L’accouchement étant assez traumatisant pour le corps, une séance d’ostéopathie 1 mois après est nécessaire pour vous aider à retrouver un équilibre non douloureux et harmonieux le plus rapidement possible.

Ancre 1

Nourrissons

Pendant la grossesse, votre bébé est resté 9 mois dans votre ventre, il était recroquevillé et comprimé dans des positions parfois vicieuses pendant de longues périodes.

A la naissance, il est donc important que votre nourrisson consulte un ostéopathe qui, par des techniques douces et indolores, va vérifier chaque étage du corps pour lui redonner de la mobilité et qu’il puisse :

  • bien tourner la tête des 2 côtés pour éviter un aplatissement du crâne (appelé plagiocéphalie ou brachycéphalie en fonction de sa localisation)

  • bien manger et bien digérer

  • bien dormir

  • bien grandir

Nous traitons donc les possibles symptômes actuels de votre bébé, mais nous faisons surtout de la prévention pour les années suivantes !

« Comme la jeune pousse se courbe, l’arbre grandi » - William Garner Sutherland

Ancre 2

Enfants

Les enfants sont très actifs, ils expérimentent, sautent, grimpent, courent, tombent et recommencent…

Il est donc nécessaire de vérifier que leur corps a bien toute sa mobilité et une bonne posture pour pouvoir se développer harmonieusement dans le mouvement et la santé.

 

Vous pouvez donc amener votre enfant chez un ostéopathe pour :

  • une mauvaise posture : scoliose, genoux en dedans, pieds plats, douleurs articulaires…

  • des troubles ORL à répétition : otites, angines, rhumes…

  • en complément de travaux dentaires

  • des troubles du comportement : hyperactivité, anxiété…

  • des troubles du sommeil

  • des troubles digestifs

Ancre 3

Adultes

 

La mauvaise position devant l’ordinateur, les longs trajets, le stress, le manque de sport et/ou d'étirements, la mauvaise alimentation…

Nous avons tendance à malmener notre corps au quotidien, ce qui peut créer des douleurs ou des adaptations. Il est donc nécessaire d’aller voir un ostéopathe pour :

  • des douleurs musculaires et articulaires : dos, hanches, genoux, épaules, poignets…

  • des troubles digestifs : ballonnements, diarrhées, constipation, reflux...

  • des maux de têtes : céphalées de tension, migraines, vertiges acouphènes…

  • du stress : troubles du sommeil, douleurs de mâchoire…

  • les troubles spécifiques de la femme, la femme enceinte ou d’un(e) sportif(ve)

bottom of page