« Ostéopathe c’est pour les os ? »

 

Non, ou plutôt pas seulement ! L’ostéopathie peut avoir une action sur tous les systèmes du corps. Lorsque l’on agit sur une articulation (système musculo-squelettique) par exemple, on va aussi avoir une action sur le système nerveux et vasculaire. En effet, les muscles et ligaments qui entourent cette articulation, seront de nouveau mobiles et ne comprimeront plus les nerfs, artères ou veines, qui pourront donc mieux jouer leur rôle.

J’ai pris l’exemple le plus simple, une articulation, mais cela fonctionne avec tout !

Les organes digestifs par exemple, peuvent aussi avoir des pertes de mobilités créant des congestions. Cela peut entraîner, par lien neuro-vasculaire et/ou mécanique, l’apparition de dysfonctions à des endroits complètement opposés de votre corps.

L’ostéopathie peut donc avoir une action sur les systèmes ostéo-articulaire, musculaire, nerveux, vasculaire, digestif, gynécologique, urinaire, cardiaque, pulmonaire, crânien, endocrinien.

 

« Ostéo, c’est comme kiné ? » Quelle est la différence avec la kinésithérapie ?

 

Ce sont 2 métiers différents qui peuvent être complémentaires !

La kinésithérapie est basée principalement sur la rééducation par le mouvement (après une chirurgie ou une immobilisation prolongée). Elle s’adresse aussi aux problèmes respiratoires (asthme, BPCO, mucoviscidose...) et au renforcement musculaire (après entorse, fracture, luxation…) ainsi que des techniques de massages pour le dos par exemple.

L’ostéopathie restaure les « micro-mobilités » tandis que la kinésithérapie va d’avantage intervenir sur les « macro-mobilités ».

 

Faut-il passer par son médecin traitant avant une consultation d’ostéopathie ?

Non, cela n’est pas nécessaire, vous pouvez venir consulter directement.

Il arrive que des patients nous soient envoyés par leur médecin traitant ou que nous les renvoyons vers eux pour des examens complémentaires.

Si vous avez des radios ou autres examens complémentaires prescrits par votre médecin, veuillez les apporter en consultation ostéopathique, ils peuvent être utiles.

 

A partir de quel âge peut-on consulter un ostéopathe ?

Il est possible de consulter un ostéopathe dès la naissance et à tous les âges.

 

Est-ce que l’ostéopathie est remboursée ?

La sécurité sociale ne rembourse pas l’ostéopathie, mais de plus en plus de mutuelles prennent en charge une partie des frais de consultation. Cela dépend donc de votre mutuelle et de votre contrat.

 

Combien de consultations sont nécessaires ?

Cela dépend évidemment du motif de consultation. Entre 1 et 3 consultations suffisent généralement.

Toutefois, sans douleurs particulières, nous conseillons une consultation de prévention 1 à 2 fois par an.

 

L’ostéopathie est-elle dangereuse ? Existe-t-il des contre-indications ?

Non, l’ostéopathie n’est pas dangereuse. Elle demande à être pratiquée par des praticiens dûment formés. En effet, en présence de certaines pathologies, il existe des contre-indications à certaines techniques. C’est pour cela que nous nous attachons à commencer par bien vous connaître. Nous pratiquons ensuite des tests nous permettant d’objectiver la situation et de vous réorienter vers le bon spécialiste si nécessaire. Par ailleurs, nous avons un panel de techniques assez important pour pouvoir nous adapter et tout faire pour essayer de vous soulager au maximum en ayant connaissance de votre situation.

 

« Est-ce que vous faites craquer ? » Qu’est-ce que ce bruit articulaire ?

J’utilise toutes les techniques pour pouvoir m’adapter au patient et à son motif de consultation. Certaines peuvent émettre un « craquement ». Ce bruit est un épiphénomène causé par la présence d’un gaz dans les articulations, il n’a donc aucune incidence, et ne témoigne en rien de la réussite ou de l’échec du geste. Ce que nous recherchons, c’est un gain de mobilité.

La technique rapide et de faible amplitude, a pour but de donner une information nerveuse et vasculaire aux muscles pour qu’ils se relâchent, ce qui entraînera la meilleure mobilité de l’articulation.

Elle doit être réalisée dans le respect de la non douleur dès la mise en tension. Elle peut surprendre ou impressionner, mais rien de plus...

 

L’ostéopathie a-t-elle une action sur le stress ?

Oui. Des études scientifiques ont prouvé que certains tissus du corps retiennent les stress physiques et psychologiques. Nous pouvons agir sur ces tissus pour les détendre, ce qui ne règlera pas la cause, mais qui aura pour effet d’atténuer les tensions dues au stress et permettra d’être en meilleure forme pour y faire face.

 

L’ostéopathie a-t-elle une action préventive ?

Bien sûr ! Dans la vie de tous les jours, vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais vous portez des choses lourdes, vous loupez une marche, vous vivez des situations stressantes… Avec le temps, vous n'y pensez plus, mais votre corps si ! Cela va créer de petites tensions ou pertes de mobilités que vous ne décèlerez pas toujours, mais qui peuvent entraîner des adaptations autre part dans votre corps.

C’est pour cela qu’une séance 1-2 fois par an, en fonction des patients, est nécessaire pour réduire ces tensions et redonner toute sa mobilité à votre corps pour qu’il retrouve toute sa vitalité.

 

Quelles sont les limites de l’ostéopathie ?

L’ostéopathie ne peut pas tout soigner, il existe effectivement des limites.

Elles commencent en général, lorsqu’il y a une altération grave de la structure (fracture, par exemple).

L’ostéopathie peut avoir une action sur tous les systèmes et peut aider à soulager. Cependant, si vous avez un diabète insulino-dépendant il faut prendre votre insuline, si vous avez une infection importante, il faut prendre des antibiotiques. Continuez à aller chez le médecin !

Nous sommes complémentaires pour aider votre corps à s’autoréguler.

Contact

Anais SERENI 

Ostéopathe

98, Boulevard des Batignolles, 

75017 Paris, France

E-Mail : asereni.osteopathe@gmail.com

Tél : 06 25 29 40 82

  • White LinkedIn Icon

© 2020 par Anais SERENI Ostéopathe. Créé avec Wix.com